Le musée du Louvre

Plus grand musée du monde et avec une importante collection d’art et d’archéologie, le Louvre a une aura internationale. Bâtiment prestigieux érigé au fil des siècles, ce palais situé en plein Paris est indissociable de l’histoire de la capitale. Il faut compter plusieures semaines pour pouvoir profiter des collections. Aujourd’hui, il est l’un des principaux sites touristiques de la ville dont le nombre de visiteurs est en constante évolution.

L’histoire du Louvre

La première ébauche de ce qui sera, plus tard, le Louvre, verra le jour au XIIe siècle. Simple château-fort sur les bords de la Seine, c’est au XVIe que l’on peut véritablement parler de palais du Louvre lorsque François Ier entame les travaux, puis lors de l’union du Louvre avec le palais des Tuileries. Sa transformation en musée date de la Révolution, même si l’idée avait germé bien avant dans les esprits. Au départ appelé « Muséum central des arts de la République », le musée n’est ouvert qu’aux artistes en formation, seul le dimanche permet au grand public d’admirer les œuvres exposées. Le musée ne cessera d’être transformé et agrandi tout au long du XIXe siècle. La deuxième guerre mondiale verra le Louvre vidé de sa collection afin de la protéger des risques de bombardements, destructions ou encore de récupération par le régime nazi. Les dernières grandes transformations du musée furent appliquées sous la présidence de François Mitterrand qui adjoint l’aile Richelieu au musée, agrandit encore le musée et installe la fameuse pyramide du Louvre qui fit grand bruit à l’époque.

Les antiquités

Si le Louvre se distingue par sa superficie, il ne faut pas oublier qu’il contient une des plus importantes collections d’art et d’archéologie du monde. Le département des antiquités est d’une impressionnante richesse. Divisé en plusieurs sections, la collection retrace les œuvres des plus anciennes civilisations. Les antiquités égyptiennes sont éminemment connues, entre autre grâce à son premier conservateur Jean-François Champollion qui exposa des œuvres récupérées au cours des nombreuses campagnes napoléoniennes. Les plus anciennes des pièces exposées appartiennent aux antiquités orientales qui comprennent des œuvres venant de Mésopotamie, d’Iran et plus généralement des régions méditerranéennes. Le musée compte bien entendu une collection se rapportant à l’antiquité gréco-romaine avec des œuvres d’exception mondialement reconnues comme la Vénus de Milo. Le plus récent département d’antiquités regroupe les arts de l’Islam qui ne cesse de s’agrandir depuis son ouverture. On peut également citer la collection des arts d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et d’Amérique qui a pour vocation d’être une ambassade permanente du musée du quai Branly.

La peinture

La collection picturale du Louvre reprend toutes les écoles de peintures européennes classiques et même médiévales. La peinture française y tient une place très importante avec des œuvres de Poussin qui côtoient celle de Delacroix. Les peintres italiens ne sont pas en reste puisque, outre La Joconde, sans conteste l’œuvre la plus connue du musée, d’autres des maîtres tels que Botticelli ou Le Caravage sont exposées entre les murs du Louvre. Le musée abrite également ce qui est certainement la plus grande collection au monde des maîtres flamands avec des tableaux de Bosch, Van Eyck ou Cranach l’Ancien pour ne citer que les plus connus. Les peintres espagnols sont peut-être peu présents mais n’en sont pas oubliés. Avec toutes ces collections, il faudra à tout visiteurs plusieurs jours pour profiter pleinement d’une seule collection de ce mythique musée, et plusieurs semaines pour en faire la visite complète.

Auteur de photo : pab_map – Fotolia

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.

Wir benutzen Cookies um die Nutzerfreundlichkeit der Webseite zu verbessern. Durch Deinen Besuch stimmst Du dem zu.